Cadeau salarié

Plusieurs raisons peuvent pousser les entreprises et comités d’entreprise à vouloir faire un cadeau à leur salarié.

Pour que les cadeaux faits par l’entreprise aux salariés ne soient pas considérés comme une rémunération (et donc soumis à cotisations sociales), il faut que leur valeur soit modique et que la remise s’effectue à l’occasion d’événements particuliers, par exemple à l’occasion d’un mariage ou anniversaire, naissance d’un enfant, fêtes de Noël. Mais attention les cadeaux ne doivent donc pas récompenser l’ancienneté dans l’entreprise (auquel cas, il s’agirait d’une prime d’ancienneté), ni la qualité des services rendus (auquel cas, il s’agirait d’une prime de rendement).

On peut ainsi évoquer la notion d’incentive, qui regroupe les actions qui visent à stimuler le salarié par un système de récompense, les challenges commerciaux, qui ont pour objectif de pousser le salarié à se dépasser en lui proposant une gratification, ou encore d'autres moments de l’année où les cadeaux sont les bienvenus : Noël, anniversaire, départ, retraite, etc. D'autre part, plusieurs moyens existent pour faciliter l'accès aux cadeaux aux salariés comme le chèque cadeau, le bon cadeau thématisé, etc. Et si vous décidiez d’être original en offrant un cadeau qui donnerait accès à tout l’univers culturel ?

On peut ainsi évoquer la notion d’incentive, qui regroupe les actions qui visent à stimuler le salarié par un système de récompense, les challenges commerciaux, qui ont pour objectif de pousser le salarié à se dépasser en lui proposant une gratification, ou encore d'autres moments de l’année où les cadeaux sont les bienvenus. 

 

En décembre, les salariés des grandes entreprises peuvent compter sur leur comité d'entreprise pour garnir la hotte du Père Noël. Dans les TPE dépourvues de CE, le dirigeant peut aussi leur faire des cadeaux... en profitant d'exonérations de charges sociales et fiscales.

 

A la question : "Et toi, elle fait quoi ta boîte pour Noël ?" - un classique des discussions entre salariés -, la réponse dépend le plus souvent de la taille de l'entreprise. Dans celles qui comptent plus de 50 salariés, où il y a - généralement - un comité d'entreprise (CE), décembre rime avec arbre de Noël, jouets pour les enfants et bons d'achat pour les adultes. En revanche, dans les petites structures dépourvues de CE, les salariés sont le plus souvent privés de ces réjouissances qui améliorent l'ordinaire. Conscients de cette différence de traitement, certains patrons de TPE se démènent pourtant pour fêter Noël à leur façon. Un système simple et efficace pour donner plus de pouvoir d'achat en période de fêtes tout en bénéficiant d'exonérations de charges est le chèque cadeau.

 

En fin d'année, de nombreuses petites entreprises n'ayant pas de CE décident de verser à leurs salariés une prime qui va transiter par le bulletin de paie. Mais, avec l'impact des charges tant patronales (50 %) que salariales (25 %), la somme versée se réduit comme peau de chagrin : pour que le salarié touche 75 euros sur son bulletin de paie, l'employeur doit en débourser 150.

 

Mais cela est dû au fait que beaucoup de patrons de TPE ignorent qu'en l'absence de CE ils peuvent décider de distribuer eux-mêmes des cadeaux à leurs salariés sous forme de chèques cadeaux et bénéficier ainsi des mêmes exonérations qu'un CE, à condition, bien entendu, qu'ils respectent à la lettre les règles fixées par l'Urssaf.

 

Si le bénéfice lié à l'exonération de charges est bien réel, les avantages des chèques cadeaux ne s'arrêtent pas là. Pour le salarié, il y a une notion de cadeau, ce n'est pas la même chose qu'une petite prime qui passera plus inaperçue. L'impact du chèque est différent. Le salarié se rend compte que son entreprise fait quelque chose pour Noël - ou pour un autre événement - et c'est un réel plus en termes de pouvoir d'achat.

D'autre part, plusieurs moyens existent pour faciliter l'accès aux cadeaux pour les salariés. Et si vous décidiez d’être original en offrant un cadeau qui donnerait accès à tout l’univers culturel ?

 

Plus qu’un cadeau, la Carte Scènes & Sorties vous emmène dans le monde du cirque, du théâtre, du cabaret, des dîners spectacles, des concerts, des festivals, mais aussi des parcs zoologiques, des aquariums ou encore des châteaux. C’est le cadeau pour salarié par excellence. Avec un très large réseau de partenaires, la Carte Scènes & Sorties peut, en effet, satisfaire toutes les envies de vos salariés en leur proposant plus de 40 000 spectacles dans toute la France. De plus, la carte, qui n’est pas nominative, offre plusieurs avantages comme la possibilité d'aller voir des spectacles à deux à prix réduit. La Carte Scènes & Sorties, c’est en effet des réductions toute l’année sur de nombreux spectacles sélectionnés (allant jusqu'à moins 50%) mais également, et surtout, des places offertes pour faire bénéficier la famille ou les amis du salarié.

Avec ce cadeau à votre salarié, vous êtes ainsi sûr de faire mouche. Par ailleurs, cette carte cadeau salarié est simple à mettre en place et à offrir. Dédiée aux entreprises et aux CE, elle peut être commandée en plusieurs exemplaires et être offerte au moment voulu : elle n’aura une date limite d’utilisation d’un an qu’une foi activée par le salarié bénéficiaire. Enfin, fonctionnant comme une carte de crédit, la carte peut être créditée de 20 à 150 euros. Plus qu’une simple carte cadeau, la Carte Scènes & Sorties est le cadeau salarié qui en met plein les yeux !

 

Le cadeau au salarié est donc un investissement utile lorsque l'on veut remotiver ses salariés pour, par exemple, démarrer une nouvelle année, et à ce titre il doit donc être bien pensé. Et lorsque le cadeau est écologique ou équitable, c'est une preuve supplémentaire d'une prise de conscience de l'entreprise et de son engagement vers des améliorations sociales et environnementales.

Liens utiles

Toutes nos solutions
Contact Chèques et Cartes Cadeaux Culturels
Nous
contacter



Toute l'actu



Rejoignez Bonne Journée

Profitez d’avantages exclusifs en bons plans et cashback


Toutes les actus